Percer dans une ville de taille moyenne en France, comme Perpignan, devient de plus en plus difficile. Aujourd’hui, il est pratiquement impossible de démarrer un petit commerce et de faire connaître sa marque en se basant uniquement sur la qualité de ses produits ou de ses services. Il faut aussi miser sur des stratégies plus spécifiques qui mettent en avant le digital. Tour d’horizon sur le sujet.

L’importance de la présence sur internet

Rares sont les petits commerces de proximité qui cherchent à étendre leur présence sur internet. Pourtant, c’est le seul moyen pour faire perdurer une activité, surtout si la boutique a ouvert ses portes récemment. En effet, si vous avez monté une TPE avant la pandémie, le confinement a sans doute mis votre commerce en pause ou du moins en difficulté de progresser, comme tous les commerces locaux de Perpignan.

Il se peut que la reprise des activités depuis le déconfinement soit assez difficile du fait du commerce encore récent. Certains renouveaux sont alors à mettre en œuvre pour redémarrer du bon pied. Vous vous lancez pour la toute première fois dans une activité commerciale ? Vous êtes un commerçant en herbe ? Pour développer votre business de manière efficace et durable, vous devez impérativement mettre en place une bonne stratégie digitale.

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions qui vous permettront de remettre votre petit commerce sur les rails du business. On cite notamment :

  • la création de site web
  • le référencement
  • la création de logo attractif
  • la gestion de pages sur les réseaux sociaux
  • la publication de jolies photos et de vidéos uniques

Ces solutions découlent d’une vraie stratégie de communication que seule une agence professionnelle et experte, comme LMWEB, peut imaginer et concevoir.

faire connaitre son petit commerce

La refonte de son identité visuelle

Besoin de repartir du bon pied ? Envie de démarrer un nouveau commerce ? Pourquoi ne pas refaire entièrement votre identité visuelle à partir de votre charte graphique ? Vous pouvez par exemple commencer par votre logo. Si vous pensez qu’il n’est pas suffisamment accrocheur, faites appel à un bon graphiste pour vous concocter un logo à la hauteur de votre valeur.

Comment créer le logo qui vous convient ? Avant tout, vous devez définir la valeur de votre marque, vos convictions, l’impression que vous souhaitez recevoir en retour ainsi que vos principales activités. Un échange détaillé se fera alors avec votre agence ou votre designer afin qu’il puisse traduire votre idée.

Vous pouvez également effectuer un benchmark de ce qui se fait actuellement pour voir les tendances. Attention quand même à ne pas copier bêtement les concurrents. Souvenez-vous que votre logo doit être unique et créatif. Il va vous servir pendant des années et il représentera votre principal outil identitaire au fil des années.

Les différentes déclinaisons

Ça y est, vous avez un nouveau logo. Maintenant, travaillez sur les différents supports visuels et leurs déclinaisons. Toujours suivant votre charte graphique, tous les visuels que vous utiliserez doivent être travaillés et déclinés selon votre canal. Cela s’applique aussi bien aux supports imprimés que ceux numériques.

Par exemple, pour les flyers et les affiches que vous utiliserez au sein de votre commerce physique, choisissez un format qui convient à votre activité. Si vous souhaitez le distribuer à votre clientèle, les flyers de format A5 sont plus appropriés. Les affiches A4 et A3 sont également d’excellents outils à afficher dans la boutique. D’autres formats plus grands 4×3, 6×3, 12×3 vous permettront de viser un public plus large.

Notons que tous ces formats sont déclinables pour une utilisation numérique. En effet, pour aider votre public à ne pas se perdre au milieu de tous vos visuels, il est préférable d’utiliser vos visuels imprimés pour vos canaux digitaux. Ainsi, vous retrouverez le même design et le même contenu sous forme de bannière pour Facebook ou d’affiche pour Instagram.

Le référencement de votre site web

Une refonte de votre identité visuelle implique forcément une refonte de votre site internet. Cette étape consiste à le mettre au goût du jour. Attention ! La mise en place ou la refonte d’un site web représente un travail de réflexion à part entière.

Tout commence avec le design, les diverses fonctionnalités et les options à intégrer sur le site. Il s’ensuit la création du contenu. Il peut s’agir d’articles, de photos ou encore de vidéo. En tout cas, pour générer plus de trafics, l’idéal serait de créer un blog. Bien évidemment, il faudra l’alimenter comme il faut via de bons contenus ainsi que des photos et/ou vidéos de haute qualité.

Dans le cas d’un site e-commerce, une boutique devrait être facilement accessible et parfaitement intuitive pour les clients.

Toutes ces stratégies permettent de bien référencer un site internet. Bien sûr, même si le SEO est gratuit, vous devrez toujours investir en temps et en argent pour bénéficier d’un bon positionnement et d’une grande notoriété en ligne.

astuces pour faire connaitre son petit commerce

La gestion des réseaux sociaux

Depuis le confinement, on constate une augmentation de 60 % du taux d’utilisation des réseaux sociaux, aussi bien par les particuliers que par les professionnels. Pour suivre la tendance et ainsi mettre en avant votre petit commerce, vous devez surfer sur cette vague.

Le recrutement de fans

Souvenez-vous, quelle que soit votre activité, avec une bonne stratégie marketing digitale, vous pouvez multiplier vos ventes jusqu’à deux fois. Là encore, plusieurs solutions s’offrent à vous, surtout si vous souhaitez booster au maximum vos pages sur les réseaux sociaux. Vous pouvez par exemple acheter des likes et des followers, sponsoriser votre page ou monétiser vos pages.

Que vous soyez sur Facebook, Tik Tok, Instagram, Pinterest ou YouTube, à partir de 1 000 abonnés, vous commencerez à recevoir de l’argent à travers votre page réseau social. Cependant, avant d’arriver à ce chiffre, vous devez être patient, travailler sur votre e-réputation et garder le rythme pour avoir le plus d’abonnés et de followers possibles.

Le recrutement d’un community manager

Si vous avez le temps, pourquoi ne pas explorer vous-même les envers du métier de Community Manager. Toutefois, si le temps et les compétences vous manquent, il vaut mieux confier cette tâche à un expert. Il saura propulser toutes vos pages des réseaux sociaux, que ce soit manuellement ou à travers des boosts.