Chaque année, un certain nombre d’étudiants se lancent dans la folle aventure du doctorat. C’est le diplôme le plus élevé du LMD à l’université et peu de candidats arrivent à la soutenance. C’est un parcours semé de difficultés à commencer par la solitude et l’isolement. Si les laboratoires de recherche développent des dispositifs d’aide aux doctorants, la plupart d’entre eux manquent encore cruellement de conseils pour réussir.

Bien choisir son directeur

C’est la première condition d’une thèse bien réussie. Le directeur est celui qui va vous amener à rédiger une thèse cohérente et qui va vous guider vers la soutenance. Bien souvent, c’est lui qui va déterminer votre réussite dans le milieu académique. Généralement, on choisit un directeur assez bien placé à l’université, mais il est essentiel de se renseigner sur sa capacité à communiquer rapidement.

Ne pas faire de plagiat

Combien de travaux d’étudiants sont une compilation de simples bouts de textes rassemblés à l’aide du « copier/coller » ? C’est un véritable fléau à l’université. Aujourd’hui, les facs se sont dotées de logiciels qui permettent de déceler le plagiat et sanctionnent lourdement ceux qui s’aventurent sur ce terrain. Sur Internet, il existe des sites qui mettent à la disposition des thésards une application de plagscan pour vérifier que leurs textes sont bien conformes. C’est une sécurité supplémentaire pour aborder la soutenance avec plus de sérénité et avoir la satisfaction d’avoir rédigé une thèse de bonne qualité.

Travailler régulièrement

La thèse est un véritable marathon. Le secret de la réussite tient en un seul mot : organisation. C’est un travail de longue haleine que l’on doit réaliser seul. Beaucoup de candidats n’arrivent pas à la soutenance faute d’organisation dans le travail. Il est effectivement très facile de repousser les choses à plus tard. Il est important de bien délimiter ses moments de travail et de ne pas déroger à son planning. Aujourd’hui, des logiciels spéciaux permettent de se fixer des objectifs et de dresser un planning précis pour réussir sa thèse rapidement.