Chaque jour environ, 18 petites âmes toulousaines viennent au monde. La part des 0-3 ans dans la population toulousaine est de 4,5%, un taux supérieur à la moyenne nationale qui se situe autour de 3,6%. Cette poussée démographique crée souvent des goulots d’étranglement au niveau des places en crèche. Toulouse compte près de 160 crèches dont près de 80 crèches municipales et la moitié restante est constituée de crèches privées. En 2015, les places en crèches disponibles étaient de 6000 et la municipalité envisageait de créer près de 1000 places supplémentaires pour 2020. Seules 543 places supplémentaires ont été créées fin 2017. Pour obtenir ces places si convoitées, il est donc important de connaître certaines astuces. Nous vous en parlons dans cet article.

Anticiper son inscription et le faire au bon endroit

Trouver une place dans une crèche à Toulouse relève du parcours du combattant, pour mettre toutes les chances de votre côté vous devez vous inscrire très tôt avant même que l’enfant ne naisse, c’est-à-dire durant votre période de grossesse. Contacter la municipalité dès que vous apprenez votre grossesse afin d’effectuer une pré-inscription. Un certificat de naissance vous sera délivré au moment de l’accouchement, vous pourrez le présenter afin de valider votre inscription.

Inscrivez-vous au bon endroit c’est-à-dire au niveau de la crèche ou auprès des services municipaux. Chaque commune applique ses propres règles, renseignez-vous pour connaître les modalités d’inscription. Vous pourrez le faire en prenant langue avec le service petite-enfance de votre mairie.

Bien connaître les critères d’attribution de place à la crèche

Il est fortement conseillé de bien se renseigner sur les facteurs qui déterminent l’attribution de places en crèche dans votre commune. Vous pourrez, en fonction de ces informations, adopter autant que faire se peut la bonne méthode pour accroître vos chances d’obtenir une place.

Les services de la crèche accordent souvent la priorité aux parents ayant connu des naissances gémellaires ou ayant déjà un enfant placé à la crèche. Les règles d’attribution sont souvent consultables au niveau du règlement intérieur de la crèche.

Choisir la bonne période

Le mois de septembre est le mois idéal pour effectuer sa demande. C’est la période où il y a le plus de places disponibles car un nombre important d’enfants ayant atteint l’âge d’aller à la maternelle quittent la crèche. Pensez donc à favoriser cette période.