Les climatiseurs consomment beaucoup d’énergie pour fonctionner. Voici 5 étapes vers l’efficacité énergétique qui vous permettront de réaliser des économies à long terme.

On adore les climatiseurs. Dans les régions chaudes et humides, ils sont essentiels, et même dans les régions plus froides, ils rendent ces vagues de chaleur de l’été beaucoup plus supportables. Cependant, ces climatiseurs très appréciés peuvent parfois consommer beaucoup d’énergie pour fonctionner. L’adoption de ces mesures d’efficacité énergétique se traduira par des économies à long terme pour vous.

La climatisation éconergétique


1. Choisir la bonne unité

Choisissez un climatiseur adapté à vos besoins. Quelle est la taille de la pièce à climatiser ? Quel est le climat dans votre région ? De combien de pièces avez-vous besoin de refroidir ? Combien de soleil votre maison reçoit-elle ? 

Un climatiseur trop gros vous coûtera trop cher à l’achat et au fonctionnement. Si vous obtenez un climatiseur trop petit, il fonctionnera des heures supplémentaires et vous risquez de brûler le moteur. Utilisez l’étiquette de cote énergétique pour comparer les modèles de climatiseurs. Le système de classement par étoiles est facile à suivre, plus il y a d’étoiles, plus votre appareil est efficace et plus vos coûts d’exploitation seront bas. 


2. Installez-le correctement

Si vous n’êtes pas un grand habitué du bricolage, engagez un expert. N’essayez pas d’économiser de l’argent et le faire vous-même. Un climatiseur mal installé peut réduire les performances d’un tiers, ce qui vous coûte de l’argent et de la sécurité.

Un installateur qualifié installera le climatiseur correctement à l’intérieur et à l’extérieur pour vous donner la meilleure efficacité énergétique. Les professionnels choisiront le meilleur emplacement pour les unités intérieures et extérieures, maximisant ainsi le débit d’air et minimisant le potentiel d’inefficacité.


3. Trouvez la bonne température

Si vous réglez votre climatiseur à un niveau trop bas, l’appareil travaillera trop fort, ce qui entraînera une faible efficacité énergétique. La plupart des gens trouvent qu’une température inférieure de quelques degrés à la température extérieure leur procurera du confort. Un réglage de température entre 24 et 27 degré C est l’idéal. Si votre climatiseur est livré avec une minuterie, réglez-la pour minimiser le nombre d’heures d’utilisation. Réglez la minuterie pour que le climatiseur démarre quelques minutes avant votre réveil ou juste avant votre retour du travail. Il est également utile de s’assurer qu’il est éteint lorsque vous vous endormez. 


4. Utilisez-le à bon escient

Pendant que le climatiseur fonctionne, gardez les rideaux et les stores des fenêtres fermés. Plus votre maison est fraîche, moins votre climatiseur aura besoin d’énergie pour maintenir une température confortable. 

Pensez à utiliser un ventilateur. La circulation de l’air dans une pièce aide à réduire l’humidité et peut maintenir à une température confortable. Plus votre maison est froide, moins votre climatiseur consommera d’énergie. Évitez d’utiliser des appareils qui dégagent de la chaleur lorsque le climatiseur est en marche. Si vous avez besoin d’en utiliser un, placez-le de l’autre côté de la pièce ou ailleurs. Si vous n’avez besoin que d’un espace restreint, gardez les portes fermées.


5. Entretenez-le

L’entretien régulier de votre climatiseur améliorera son efficacité énergétique. Vous pouvez effectuer vous-même  son entretien courant. Gardez le filtre propre. Décrochez la grille avant et retirez le filtre. Les filtres devront être lavés, brossés ou remplacés. Consultez le manuel de votre climatiseur pour plus de détails. 

Il est également important de nettoyer les serpentins du condenseur et de l’évaporateur toutes les quelques semaines en été. Brossez-les doucement, puis essuyez-les pour enlever l’accumulation de poussière. 

Vérifiez régulièrement l’unité de climatisation extérieure. Enlever la saleté, les feuilles, les mauvaises herbes ou les débris s’ils s’accumulent. Garder la zone environnante libre de végétation pour assurer une circulation d’air adéquate. 

En quelques étapes simples pour améliorer l’efficacité de votre climatiseur, vous pouvez économiser de l’argent et protéger l’environnement. Tout le monde y gagne !