Lorsque les foyers ne veulent pas se perdre dans les méandres des travaux, ils optent pour des piscines hors sol. Ces dernières sont faciles à installer puisqu’il faut généralement quelques heures de patience contre de nombreux jours pour un bassin enterré.

Une piscine autoportante est facile à mettre en place

Les grandes familles de piscine hors sol sont réjouissantes, car elles ont les moyens de s’adapter à vos envies et à la configuration de votre extérieur. Vous avez donc plusieurs possibilités qui présentent à chaque fois des avantages à ne pas négliger. Dans ce domaine, c’est sans doute la référence autoportante qui est la plus plébiscitée puisqu’elle est simple à mettre en place.

Une structure métallique pour votre piscine tubulaire

Vous devez seulement déplier le liner, gonfler le premier boudin et la remplir d’eau en supprimant au fur et à mesure les plis formés. Dans ce même registre, vous avez la piscine gonflable qui est généralement réservée aux enfants. La superficie est relativement faible, mais les avantages sont nombreux puisque vous avez le loisir de positionner sur votre terrasse ou dans votre jardin avec une aisance déconcertante. Dans cette grande famille des piscines hors sol, vous avez également la version tubulaire qui nécessite une structure métallique. En assemblant cette dernière, vous formez votre bassin puisque le liner s’installe facilement.

La piscine en kit est esthétique

Depuis quelques années, la piscine hors sol est accompagnée par des modèles en kit très réjouissants. Ils sont en bois et vous êtes invité à assembler des panneaux. Ils ont la particularité d’être esthétiques et surtout solides alors que le prix peut être relativement élevé. Contrairement à une référence autoportante tubulaire ou gonflable, il est impossible de la désinstaller à la fin de la saison. Vous devez donc délimiter un espace précis que vous ne pourrez plus utiliser par la suite.