Le parquet est une sorte de revêtement de sol qu’on peut installer dans différentes pièces de la maison à savoir la cuisine, les chambres, le salon… Il existe ainsi différents types de parquets avec des styles différents. Vous voulez rénover ou installer un revêtement de sol dans votre salon, votre cuisine ou votre chambre ? Découvrez tous les critères à prendre en compte lors du choix de votre parquet.

Choisir son parquet selon le budget

Le budget est un facteur déterminant lors du choix de votre parquet. En effet, si vous avez un budget assez restreint alors choisissez le parquet stratifié et esthétique. Dans ce cas la période des soldes est un moment opportun pour bien choisir son parquet pas cher. Si vous avez un budget moyen, vous pourrez opter pour le parquet massif de premier prix ou le parquet flottant. Lorsque votre budget est conséquent, vous pourrez alors opter pour un parquet de qualité comme le parquet en ébène qui donnera à votre maison un aspect très élégant.

Choisir son parquet selon le style

La typologie est également un élément essentiel à prendre à compte. On distingue ainsi le parquet massif qui est entièrement fait de bois avec une très longue durée de vie. Il peut être installé dans toutes les pièces de la maison : cuisine, chambre, salle de bain, etc. Il y a aussi le parquet flottant ou contrecollé qui est fait d’une couche d’essence noble de bois et de deux autres couches de dérivés de bois. Il dure moins que le parquet massif et son prix est plus abordable. Le parquet stratifié quant à lui n’est pas fait de matériau noble, c’est pour cela qu’il est le moins cher et le moins solide de tous. Il existe en plusieurs couleurs et finitions.

Choisir son parquet selon la pose

On distingue en général trois types de poses pour le parquet : la pose clouée, la pose flottante (différente du parquet flottant) ainsi que la pose collée. La pose clouée consiste à poser le parquet sur une dalle recouverte de colle. La pose clouée consiste à fixer le parquet avec des clous et elle convient au parquet massif et au parquet flottant. La pose flottante est la plus simple avec un emboîtement de lames préfabriquées sans l’intervention de clous. Celle-ci n’est cependant pas compatible avec le parquet massif.