La culture nippone fascine l’Occident par sa singularité. Mêlant modernité et tradition, le Japon est un pays où les produits attirent également les convoitises en France. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer au pays, la question se pose : comment acheter des produits japonais ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

Les bonnes raisons d’acheter des produits japonais

Importer des produits du Japon présente de nombreux avantages, car le marché japonais se distingue par ses innombrables produits exclusifs. Les Japonais sont également connus pour avoir une imagination débordante ; il en résulte des inventions extravagantes, qui n’existent que dans le pays du soleil levant. Le Japon est par ailleurs un pays de rigueur, à cheval sur les normes et la qualité, ce qui fait que les produits japonais sont assurément tous de qualité supérieure.

Toujours dans cette culture de l’excellence, les produits d’occasion sont rares au Japon puisque ses habitants prennent énormément soin de leurs biens. Les articles de seconde main qui sortent du pays sont ainsi assurément dans un très bon état. Le pays ayant des exigences particulières de consommation, les marques collaborent cependant souvent pour proposer des articles dédiés uniquement aux Japonais.

produits japonais

Un marché difficile d’accès

Le Japon est un pays assez paradoxal dans la mesure où sa culture s’exporte énormément en fascinant des pays du monde entier. Il s’agit toutefois d’un pays d’où importer des produits reste difficile, à moins de passer par des services d’achat intermédiaires, comme Neokyo qui est l’une des références dans ce secteur. Même à l’ère d’internet et des paiements en ligne, il n’est effectivement pas facile pour un étranger d’acheter des articles sur les sites web japonais. Il y a d’abord la barrière de la langue, puisque les commerces en lignes nippones ne sont disponibles qu’en japonais. Rares sont ensuite les revendeurs qui livrent ailleurs qu’au Japon. Certains achats ne sont en plus disponibles qu’à un moment précis et avec le décalage horaire entre la France et le pays du soleil levant, cela se passe souvent au beau milieu de la nuit. Tous ces facteurs réunis découragent les acheteurs étrangers, pourtant friands de tout ce qui concerne le Japon, en particulier ses produits.

Les astuces pour importer facilement depuis le Japon

Les services d’achat par intermédiaire

Les services d’achat intermédiaires sont des enseignes qui proposent d’acheter des produits à la demande. Ce type de services en ligne est simple à utiliser : il suffit de taper un produit en particulier dans la barre de recherche du site web ou d’envoyer le lien d’un produit sur une boutique en ligne japonaise. Un acheteur se charge alors de se procurer le produit, quel qu’il soit. L’article est ensuite livré selon le mode d’expédition choisi. Le sites spécialisés facilitent l’expérience d’achat des consommateurs en s’occupant de toutes les démarches. Ces enseignes proposent d’ailleurs des services de stockage pour diminuer les frais de port. Avant tout achat, il est aussi possible de réaliser une estimation des coûts de façon concrète pour éviter les mauvaises surprises. Ce type de services est idéal pour ceux qui recherchent des produits japonais précis, rares, exclusifs.

Les boutiques d’import

Avoir recours aux boutiques d’import est l’une des solutions les plus connues pour obtenir des articles du Japon. Leurs prix sont généralement élevés surtout pour les produits rares et leurs stocks sont souvent limités. Pour acheter des articles courants comme des snacks ou autres aliments japonais, les boutiques d’import conviennent. Pour ceux qui recherchent cependant des produits spécifiques, cette solution n’est pas toujours recommandée. Pour les consommateurs de produits nippons exigeants, il est ainsi conseillé de se tourner vers d’autres moyens.

Les services transitaires

Les services transitaires sont des entreprises qui proposent la récupération des colis dans une boîte aux lettres japonaise attribuée au client. L’expédition du produit commandé se fait ainsi directement chez le client, ce qui réduit les frais. Les services transitaires ne proposent par contre pas d’aide en ce qui concerne l’achat des produits. C’est au client de visiter les sites d’e-commerce nippons et de passer lui-même sa commande via une adresse postale fournie par le transitaire. Ce type de services est ainsi particulièrement adapté aux personnes qui sont à l’aise avec la langue japonaise. Les transitaires sont également dédiés à ceux qui souhaitent acheter des articles sur des sites acceptant les modes de paiement internationaux, mais qui ne proposent pas de service de livraison à l’étranger.

Sur quels sites acheter des produits japonais ?

Il est également indispensable d’avoir une idée des sites et plateformes sur lesquels il est possible et fiable d’effectuer des achats de produits japonais. Utiliser les méthodes d’importation ci-dessus devient ainsi encore plus facile.

Les sites de e-commerce

Les sites d’e-commerces japonais sont nombreux. Ils peuvent être généralistes comme Amazon, le leader du e-commerce mondial. Sur son site japonais, certains produits ne peuvent toutefois être livrés à l’étranger, d’où la nécessité de faire appel aux services d’importation. Il existe également des sites d’e-commerce spécialisés dans des catégories d’articles en particulier comme Zozotown, Uniqlo, MelonBooks, ou Bandai.

Marché de l’occasion et ventes aux enchères

Il est très avantageux de se procurer des produits de seconde main en provenance du Japon. Les Japonais sont en effet réputés pour être très soigneux. On peut ainsi être sûr d’avoir des articles d’occasion de qualité et dans un état impeccable. Il faut toutefois savoir que pour les ventes aux enchères et les ventes de produits d’occasion de particulier à particulier, il est nécessaire d’interagir en japonais avec les vendeurs. Il faut aussi remarquer que l’expédition à l’étranger de ce type d’articles ne se fait que très rarement. Il faut donc passer par un service d’importation.

Les applications

Les applications mobiles concernant les ventes de particulier à particulier sont également nombreuses au Japon. Trois d’entre elles se démarquent le plus. Mercari est le leader du marché. Le service est populaire partout dans le monde, mais les produits répertoriés au Japon ne sont pas accessibles depuis l’étranger sans un service d’importation. Otamart est également une application proposant des produits dérivés de jeux vidéo et de manga célèbres. Il est également impossible d’acheter les produits de la plateforme en dehors du Japon sans avoir recours à un service d’achat intermédiaire. Enfin, on retrouve Rakuma, anciennement Fril.