Il existe des entreprises qui ont la chance de ne pas avoir de trop nombreux concurrents. Celles-ci n’ont en général pas besoin de prospecter, et les demandes affluent à coup d’appels téléphoniques ou d’emails. Il est aussi de ces sociétés qui ont la chance d’avoir eu des dirigeants précurseurs dans leur domaine et qui, de la même façon, n’ont pas besoin de publicité ni de référencement pour que l’on fasse appel à elles. Mais même si ces deux cas existent bel et bien dans de nombreux secteurs, il faut reconnaître qu’ils ne représentent qu’une infime partie des toutes les entreprises qui existent, tous secteurs confondus.

Référencement naturel ou payant

Aujourd’hui chaque entreprise possède un site web,ou ne serait-ce qu’une page en ligne avec des images de ses activités ainsi que ses coordonnées. Or la concurrence est rude sur internet, puisque de longue date des agences spécialisées dans la visibilité sur internet ont pris soin de démarcher, les unes après les autres, toutes les sociétés de chaque département, afin de leur proposer de créer pour elles un site web. Il existe donc deux solutions pour être plus visibles que les autres, dans les résultats des moteurs de recherche. Le référencement dit naturel – réalisé par un professionnel qui va faire en sorte de faire remonter un site web, sur une expression donnée, dans les résultats de Google – et le référencement dit payant, qui consiste à apparaître au-dessus de ces résultats naturels, dans la zone des annonces payantes.

Publicités et apporteurs d’affaires

Dans certains secteurs, le bâtiment par exemple, il est recommandé de faire de la publicité locale : radio, journaux d’informations ou de petites annonces sont là pour ce faire et font très bien le travail. Mais cela ne suffit parfois pas à trouver des clients. Alors pour obtenir des chantiers, ces entreprises peuvent faire appel à des sites web dédiés, qui recensent différents professionnels pour chaque besoin, et qui mettent en relation directement le futur client et le futur prestataire.