Pendant des années, la scie, notamment celle circulaire, a été l’apanage des travailleurs du bois. Il faut dire que le concept en lui-même a été créé pour eux. Les lames étaient uniquement fabriquées en pensant à différentes coupes du bois, à leur taille et à leur forme. Mais petit à petit, le concept s’est élargi. Dans de nombreux autres secteurs, les professionnels se procurent des scies circulaires pour découper d’autres matériaux. Nous allons vous présenter ici les différents matériaux que peut découper la scie circulaire et des informations concernant l’usure de la lame.

Quels matériaux découper avec sa scie circulaire ?

Comme vous le savez, de toutes les scies, la circulaire permet de réaliser des coupes en suivant une ligne droite grâce à un mouvement rotatif articulé autour d’un arbre. Bien entendu, elle doit cette particularité à sa lame.

La lame de scie circulaire est vraiment plébiscitée en raison de sa grande précision qui simplifie la tâche aux débutants, et sa capacité à effectuer de longues coupes spécialement dans des matériaux épais. De plus, le principe de rotation de la lame rend le travail généralement plus rapide qu’avec les autres types de scies. Ce sont donc ces avantages qui ont motivé l’utilisation de la scie circulaire pour découper autre chose que le traditionnel bois.

Aujourd’hui, les scies circulaires constituent les outils préférés des bricoleurs, au même titre que les menuisiers. Ils les utilisent principalement pour les bois tendres et d’autres matériaux comme l’aggloméré, les panneaux de fibre de bois, le contreplaqué, les poutres, les panneaux de structure, les lames de plancher, etc.

Outre le bois, la scie est également utilisée pour découper le plastique, le métal, l’aluminium, les plaques, les carreaux de plâtre, etc. Tout ceci en fait un matériau utile dans d’autres domaines comme la mécanique, la sculpture, le mobilier, etc.

scie circulaire

Changement de la lame d’une scie circulaire : quel est le bon moment ?

On ne saurait parler de l’évolution de la scie circulaire sans noter la facilité avec laquelle les lames peuvent être changées aujourd’hui. Sur les derniers modèles, un clic sur un bouton suffit généralement pour retirer l’ancienne lame afin de la remplacer par une nouvelle.

Il faut bien entendu identifier le moment propice. Dès que vous constatez que vos coupes sont de moins en moins précises et que les opérations de découpes sont de plus en plus longues, il est probablement temps de changer de lame.

Cela dit, si en apparence la lame n’a pas l’air usée et que vous avez simplement relevé une baisse de performance, vous pouvez penser à l’affûter plutôt qu’à la changer systématiquement. Le remplacement s’impose donc lorsqu’en plus de la baisse des performances, votre lame affiche des marques de rouille et que les lignes de découpe sont moins fines et moins droites.

Pour changer une lame de scie circulaire, il suffit de suivre les instructions données par votre vendeur. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas les mesures sécuritaires de base :

  • débrancher le cordon d’alimentation avant le remplacement,
  • poser la scie sur une surface plane,
  • porter des gants avant de manipuler les lames.