La pêche en eau douce est une activité qui procure une multitude de sensations. Que vous soyez débutant, amateur ou encore passionné de pêche, cette pratique vous permet de vous relaxer le temps d’un weekend, ou encore pendant des vacances. Pour améliorer votre expérience de la pratique et repartir avec de bons poissons, voici quelques astuces.

Le montage de votre ligne

Pour ceux qui s’adonnent à la pêche en eau douce durant leur temps libre, la discipline est un bon moyen de faire de l’exercice, d’affûter leurs sens de chasseurs et de rentrer chez eux avec un bon repas. Qui dit pratique efficace, dit aussi bon matériel pour réaliser de bonnes prises.

Les poissons que l’on retrouve le plus souvent dans les eaux douces de France sont les carpes, les truites, les gardons et les saumons d’eau douce. Pour les attraper, il vous faudra donc disposer d’appâts et d’équipements adaptés à leur taille et à leur milieu de vie. En ce sens, vous pouvez essayer par exemple les cannes du site leurredelapeche.fr pour pêcher la truite, connues pour être très efficaces. Vous devrez aussi veiller à bien monter la ligne. Les professionnels utilisent à cet effet, un fil, un flotteur, un bas de ligne, du plomb ainsi qu’un plioir, que vous devrez associer minutieusement pour attraper les poissons.

N’oubliez pas de toujours garder votre permis de pêche sur vous.

pêche à la truite

Les bonnes conditions pour aller pêcher

Les pêcheurs chevronnés savent bien qu’il y a de bons moments pour aller pêcher et d’autres, moins bons. Si vous pêchez en eau douce, vous pouvez vous approcher de la rive quand il fait chaud ou froid. En effet, les poissons sont très sensibles aux changements barométriques.

Quand il fait chaud, dans l’après-midi par exemple, la température de l’eau monte, ce qui pousse les poissons à s’activer pour s’alimenter. Ils ont alors plus tendance à se rapprocher de la surface. De la même façon quand il fait froid le matin, certaines espèces s’alimentent plus que d’habitude. Cependant, entre les deux températures, soit en milieu de matinée, les poissons pointent rarement le bout de leur nez à la surface.

Quand il pleut légèrement, il fait aussi un bon temps pour pêcher, puisque la température de l’eau s’élève quelque peu. Cependant, en cas de grosses pluies ou d’orages, les poissons ne se déplacent pas beaucoup.

La préparation de vos amorces

Les passionnés de pêche qui attrapent régulièrement des carpes et des truites savent qu’une bonne prise ne peut être obtenue qu’avec une bonne amorce. Pour attirer les poissons au plus près des hameçons, il vous faudra une petite préparation. Pour ce faire, vous aurez besoin d’eau, de tamis, d’asticots ou de maïs, selon l’espèce que vous voulez pêcher. Il faudra ensuite passer le mélange au feu, pour que les arômes et les senteurs se libèrent plus facilement. Vous pouvez aussi utiliser la pâte à truite et… les apéricubes !

Les bons coins de pêche

Si vous êtes débutant, vous gagneriez à vous entraîner dans des endroits reconnus pour apporter une bonne expérience de pêche. Voici quelques endroits où vous pourrez faire vos premiers pas :

  • l’étang de pêche de la Canteraine à Haubourdin ;
  • l’étang de pêche de Wambrechies ;
  • le paradis du Pêcheur dans les Vosges ;
  • et l’étang de Templeuve en Belgique.

Les deux premiers sites de pêche sont situés dans le nord de la France, et sont reconnus pour offrir de très bonnes conditions de pêche toute l’année.