Ces insectes indésirables envahissent souvent les matelas, les oreillers, le linge de maison pour le plus grand désespoir des habitants. Elles se nourrissent de sang humain. Les punaises de lit existent depuis plusieurs décennies, elles avaient quelque peu disparu, mais à cause de la mobilité internationale, elles sont réapparues un peu partout. Il existe pourtant des traitements contre les punaises de lit.

Elles repèrent la présence de l'humain

Ces insectes sont minuscules pourtant ils ont une forte aptitude à repérer l'homme. Ils s'orientent très facilement vers une pièce habitée grâce à la chaleur corporelle dégagée et au monoxyde de carbone libéré par la respiration de l'homme. Une fois à l'intérieur d'une maison, elles trouvent naturellement refuge dans les matelas, les oreillers, le linge de lit. Ce sont des insectes très résistants, en hiver par exemple, elles peuvent rester de longs mois sans se nourrir. Si vous ne détectez pas la présence des punaises, cela ne signifie pas qu'elles ne sont pas là. À cause de ce niveau de résistance, elles logent confortablement durant de longues semaines dans les matelas d'une maison jusqu'à ce qu'elles aient envie de resurgir.

Des voyageuses difficiles à supprimer

Les punaises de lit n'envahissent pas les maisons à cause d'une hygiène problématique ou une absence de propreté, elles sont tout simplement là où l'homme se trouve. Elles peuvent aussi s'inviter dans les palaces et autres hôtels de luxe à l'insu de tous. Bien qu'elles soient invasives, les punaises de lit jusqu'à ce jour n'ont pas été reconnues porteuses de virus ou de pathologies. Mis à part les démangeaisons et les inflammations cutanées causées par leurs piqûres, rien de grave ne peut être engendré par ces insectes sur la santé de l'être humain. Les traitements naturels peuvent être réalisés par les particuliers, les professionnels. Ils sont à base d'huiles essentielles et sont 100% bio. Ces experts garantissent un travail respectueux des normes. L'usage des produits chimiques est radical pour éradiquer les punaises de lit, mais ils ne sont pas très recommandés.