En matière de travaux de rénovation énergétique, l’isolation des combles est souvent reléguée au second plan. Pourtant, cette zone entraine près de 30 % des pertes de chaleur qui ont lieu dans un habitat. Par conséquent, cette partie de la maison mérite toute votre attention. Toutefois, que vous envisagiez d’isoler des combles perdus ou aménagés, il faudra veiller à ce que la pose soit correctement réalisée. C’est à cette seule condition que vous pourrez prétendre à un meilleur confort thermique et que vous serez en mesure de réduire vos consommations en énergie. Voici donc quelques conseils pour réussir l’isolation de vos combles

Veillez au respect des exigences de performance des isolants

Pour réaliser une très bonne isolation de vos combles, vous devrez acheter les matériaux isolants suivant leurs critères de performance. Pour procéder à des travaux d’isolation dans une habitation neuve, il faudra choisir une résistance d’au moins 8 m2.K/W. En matière de rénovation, la législation n’a fixé aucune limite à respecter. Cependant, si vous souhaitez obtenir le crédit d’impôt, vous devrez privilégier des isolants dont la résistance minimale est de 7 m2.K/W s’il s’agît d’isoler des combles perdus. Dans le cas de rampants de toiture et de plafonds de combles, optez pour une résistance égale à 6 m2.K/W au minimum. 

Faites le choix de la qualité

Pour réussir l’isolation des combles de votre maison, la recherche des économies ne doit pas prendre le dessus sur la qualité des isolants. Pour que les travaux soient bien réalisés, vous devez acheter des isolants qui sont conformes aux critères définis par la réglementation thermique 2012 (RT2012) pour les logements neufs, et ceux fixés pour le crédit d’impôt si vous effectuez des rénovations.

En outre, ne cherchez pas à trouver une main d’œuvre bon marché car l’efficience ne sera pas au rendez-vous. Recourez aux services d’un artisan qualifié qui maîtrise les techniques d’isolation des combles. Il faut savoir qu’une mauvaise pose de l’isolant ne produira pas de bons résultats. Autrement dit, vous ne réduirez pas vos dépenses énergétiques et vous ne profiterez pas d’un confort thermique accru. Alors, autant faire les choses dans les règles.

Isolez vos combles avant de changer le chauffage

Il est conseillé de procéder à l’isolation de vos combles avant de remplacer le chauffage. Une telle recommandation s’explique par le fait que vos besoins thermiques devront normalement diminuer à la suite des travaux d’isolation réalisés dans la maison