Le directeur administratif et financier (DAF) a, dans les grandes entreprises, une charge importante et difficile. En effet, il relève de sa responsabilité d’assurer le respect scrupuleux des normes comptables et fiscales, mais aussi la gestion financière de l’entreprise. Ainsi, je me souviens de l’un d’entre eux, qui officiait dans une importante coopérative agricole, et qui était envahi par le stress, à longueur de journée. Il avait le nez, sans arrêt, plongé dans les marchés financiers spécifiques à l’agriculture et, en même temps, devait veiller à la bonne tenue de la comptabilité, au régalement des fournisseurs et au recouvrement des créances. Le pauvre homme n’était vraiment pas loin du surmenage et aurait eu besoin d’un peu d’aide, une sorte de béquille pour le soutenir.

Pourquoi un ERP finance ?

Et la béquille, dont ce directeur administratif et financier aurait eu bien besoin, c’est un ERP, un progiciel de gestion intégrée, spécialisé dans la finance. Ce genre d’outil rassemble en un même endroit des fonctionnalités multiples et complètes relatives au domaine qu’il traite. Un ERP est composé de divers modules qui s’articulent et fonctionnent ensemble. Ce qui permet de tout gérer depuis un seul endroit, toutes les thématiques de la finance et de la comptabilité dans notre cas, et ainsi gagner en performances, et rapidité et en agilité. Il existe de très nombreux outils de ce genre certains très performants comme vous pourrez constater en allant voir le site.

Sur quelles fonctionnalités pouvons-nous compter ?

Un ERP financier complet doit vous permettre d’obtenir une productivité optimale tout en maîtrisant les obligations légales inhérentes au domaine et faciliter votre prise de décision. Et pour tout cela, votre ERP devra rassembler de nombreuses fonctionnalités. On pensera en premier lieu à la comptabilité générale et auxiliaire ou encore la comptabilité analytique. Mais encore la gestion budgétaire, celle des d’achat, des ventes et mise en circuit d’approbation…