Chasser est tout un art qui nécessite de s’équiper correctement. Cette activité demande de s’immerger dans la forêt, de se tremper dans les marécages ou de camper la nuit. Tout naturellement, un bon chasseur doit s’armer des bons accessoires et porter les bons vêtements. Trouvez ici une sélection des essentiels pour évoluer dans un terrain boisé.

La tenue de chasse en forêt

Lorsqu’on parle de vêtements de chasse pour les terrains boisés, on fait essentiellement allusion à des habits et accessoires robustes et imperméables. Par exemple, le traqueur en forêt doit porter :

  • une veste,
  • un pantalon,
  • des bottes ou des chaussures de chasse,
  • des gants,
  • des lunettes de chasse.

En ce qui concerne les habits en particulier, il est important qu’ils respectent les normes de sécurité et de qualité européennes en vigueur (fluo orange pour plus de visibilité, résistance aux déchirures et aux perforations…). Pour les chaussures de chasse, utilisez des rangers pour militaire qui résistent parfaitement bien aux conditions extrêmes. Dans les magasins spécialisés, vous trouverez facilement un modèle adapté à votre taille. En effet, les rangers issues du surplus militaire vous protégeront des ronces ainsi que des racines, tout en vous offrant plus d’aisance lorsque vous progressez sur des terrains en friche.

Le couteau parfait pour couper les ronces

Le terrain boisé représente à la fois un avantage et un inconvénient lors de la chasse à l’affût. On pense surtout référence aux ronces qui sont particulièrement désagréables. Elles peuvent perforer vos vêtements, voire vous écorcher dans le feu de l’action. C’est pourquoi se munir d’un couteau efficace et pratique s’avère essentiel.

matériel de chasse idéal pour terrain boisé

Que choisir ? En plus d’un bâton pour écarter les ronces, un bon chasseur ou un garde-forestier optera pour une serpe coupe-ronce ou un couteau de chasse type bowie.

La serpe coupe-ronce assure une coupe précise. Vous pouvez vous en servir pour couper de petits arbustes et des ronces, élaguer, débroussailler ou retirer l’écorce. La machette, quant à elle, s’avère utile pour éclaircir votre chemin à travers une végétation plus dense. Ce type de couteau dispose généralement d’une grande lame épaisse. La machette peut également couper des branches d’arbre avec précision.

Le type de camouflage idéal pour chasser à l’affût

Le camouflage représente un art à part entière. Le principe consiste à se fondre complètement dans l’environnement pour duper au mieux sa cible. Lorsque vous chassez dans un terrain boisé, vous devez choisir minutieusement votre tenue de camouflage. Les équipements de surplus militaire du style « camo » restent de loin les plus plébiscités. Cependant, évitez de les choisir en vert pour tromper les sens des animaux. Préférez plutôt les camouflages marron, bruns, noirs ou gris pour une parfaite immersion en forêt. Surtout, n’oubliez pas de vous couvrir la tête et le visage. Certains n’hésitent pas à se couvrir de branches ou d’un filet de camouflage pour laisser approcher le gibier au plus près.

Attention, se camoufler revient aussi à maîtriser sa position. Une chasse à l’affût requiert souvent une attitude immobile, assise ou accroupie pendant de longues heures. Vérifiez bien votre emplacement et votre confort.

Autre élément important : votre odeur. Évitez de vous parfumer ou d’utiliser du déodorant ou de l’après-rasage avant d’aller chasser. Même chose pour l’odeur du tabac qui éloigne le gibier. Enfin, ne portez pas de vêtements fraîchement lavés. Ils dégagent une forte odeur de savon facilement perceptible par les animaux.