Descendre de sa voiture pour ouvrir son portail qu’il vente ou qu’il neige est une incommodité dont vous pourrez avec bonheur vous passer si vous décidez d’installer un portail motorisé. Cela vous permettra de vous installer tranquillement dans votre voiture et le seul effort que vous aurez à consentir sera d’appuyer sur un bouton. Il existe plusieurs types de portail et plusieurs types de motorisation. Vous trouverez ici quelques indications pour vous aider à bien choisir votre système de motorisation de portail.

Le choix du portail

Avant de choisir le type d’automatisation pour son portail, il faut d’abord choisir le type de portail. Il existe essentiellement deux types de portail : les portails à battants et les portails coulissants. Pour le portail à battants, il faudra faire attention à la solidité de la matière ; si celle-ci est trop légère, elle ne pourra pas soutenir un arrimage résistant à la motorisation. Il faudra donc favoriser les portails en acier qui seront très bien adaptés à la motorisation. De même, si vous vivez dans une région où il y trop de vents, il faudra prévoir une motorisation plus puissante.  Mais quitte à faire un choix par rapport au type de portail le plus adapté à la motorisation il faudra autant que faire se peut, privilégier les portails coulissants qui sont généralement plus résistants que les portails à battants.

Le choix de l’automatisation

Le type de motorisation dépendra du modèle de portail choisi et pour cela ne vous contenter pas d’internet mais allez au contact des vendeur dans leur boutique. Pour les portails à battants, il faudra prévoir deux motorisations de part et d’autre du portail. Il existe deux types de motorisation pour les portails à battants : la motorisation à vérin, très résistante et adaptés aux portails pondéreux, elle présente toutefois l’inconvénient d’être un peu lente ; et la motorisation à bras qui présente l’avantage d’être rapide et d’être adaptable à tous types de portails. Pour les portails coulissants, il faut prévoir un rail pour que le portail puisse glisser et s’assurer que la motorisation correspond bien à la longueur de votre portail.

Installer son automatisme de portail

En suivant pas à pas le manuel d’instruction, vous vous rendrez vite compte que l’installation de l’automatisme de portail n’est pas très compliquée. Il faudra cependant vérifier que votre mur est adapté aux scellements du portail. Pensez aussi à choisir une marque jouissant d’une certaine notoriété pour avoir facilement des pièces détachées en cas de panne.