La véranda reste l’une des options les plus privilégiées par ceux qui souhaitent embellir leur maison. Hormis le fait qu’elle permet d’agrandir une propriété, elle confère une touche de charme indéniable et procure un réel confort aux occupants. De plus, elle permet d’accroître la valeur d’un bien immobilier. Par ailleurs, s’agissant de l’existant, les vérandas se déclinent en différents modèles. Ceux-ci vont des plus traditionnels aux plus modernes. Les matériaux utilisés présentent en outre une plus grande robustesse et durabilité, avec une facilité d’entretien qui varie d’une matière à une autre. Pour vous aider à bien choisir la véranda de votre maison, nous vous proposons de découvrir les caractéristiques des modèles en aluminium, en bois, en acier et en PVC. 

Les vérandas en alu

Pour ce qui est de l’achat d’une véranda, l’aluminium regorge de nombreux atouts. Il allie résistance et légèreté. Son prix est accessible et il peut prendre des formes diverses. Il est aisé de se procurer une véranda en alu. La pose se fait rapidement et sans grande difficulté. Cependant, veillez à ne pas acheter les modèles en alu dont les prix sont trop bas, car le matériau employé pour la conception n’aura pas assez de robustesse. Pour l'achat de votre véranda en alu, vous devez donc opter pour un modèle de qualité.

Autre point fort de la véranda en alu, c’est qu’elle n’est pas détériorée par la rouille. Les pièces de rechange se trouvent aisément dans les commerces en cas de réparation. L’inconvénient qu’on peut noter, c’est que l’aluminium a un faible pouvoir isolant. Dans le cas où votre véranda est destinée à servir de patio durant le froid, il faudra nécessairement apposer une couche d’isolation en plus. 

Les vérandas en bois

Le bois est une matière très chaleureuse qui conférera un côté « chalet » à votre habitat. Une véranda conçue en bois se fondra très bien avec votre environnement, et plus particulièrement, si vous disposez d’un espace vert. 

Le bois est une matière qui isole bien et qui est capable de résister aux changements de température. Toutefois, cela suppose que vous l’entreteniez convenablement et de manière soutenue. Offrant une bonne robustesse, une véranda en bois s’harmonisera avec le bâti dans le cas où votre propriété est de style traditionnel. Elle peut tout aussi bien convenir à un bâtiment moderne qui est doté d’un bardage en bois. 

Les vérandas en acier

De nos jours, l’acier s’est substitué au fer forgé dans la fabrication de vérandas classiques de type victorien. L’acier a une résistance inégalable. L’ossature d’une véranda en acier est capable d’accueillir différents types de matériaux utilisés pour le bardage ou le toit. C’est la matière à privilégier si vous envisagez d’acheter une véranda ayant de grandes dimensions.

En revanche, pour ce qui est de l’isolation, ce ne sera pas la matière la plus indiquée pour une véranda prévue comme pièce à vivre en période de froid. En outre, l’acier peut être attaqué par la rouille. Par conséquent, il nécessite un traitement au moyen d’une peinture antirouille. 

Les  vérandas en PVC

Les vérandas en PVC sont les modèles les plus abordables. Le PVC dispose de bonnes performances sur le plan de l’isolation. Cependant, sa couleur s’altère avec le temps. De plus, il procurera difficilement du cachet à un habitat.