Portée tour à tour en tunique à l’époque romaine, comme vêtement traditionnel à la Renaissance, ayant une vocation de sous-vêtement – la chemise s’enfilait par la tête et était dépourvue de bouton – au Moyen-Age, la chemise est ensuite détournée et usée par la gente féminine. Dans tous les cas, la chemise n’en reste pas moins une pièce phare des dressings, une pièce maîtresse qui joue un rôle majeur en termes de prestance pour les tenues. Et, ce ne sont pas les vitrines qui twistent les tendances déjà en place cet automne-hiver, qui prouveront le contraire ! 

Qu’il s’agisse du dressing féminin aux allures de garçons, la chemise à carreaux, avec des imprimés fleurs ou à pois, tout simplement à volants voire en hauts boutonnés – les cols « Claudine » et « Lavallière » plus particulièrement – sont des plus stylées. Épaisse ou légère, c’est un must-have de toutes les garde-robes qui se porte au gré des envies, de jour comme de nuit. Pour les hommes, il souffle un vent d’élégance où la chemise se mêle à la maille pour des tenues inspirées de l’univers du sport. 

Point d’ancrage du vestiaire masculin et du dressing féminin, elle mérite une attention toute particulière notamment au sortir du séchage. Car, s’il est bien une chose qu’elle mérite, c’est d’être correctement repassée. D’ailleurs, c’est l’ÉLÉMENT essentiel pour éviter toute fashion faux-pas et arborer une certaine prestance. Mais voilà, repasser n’est pas votre dada. Dès lors, comment repasser une chemise facilement ? Il existe une astuce toute simple : faire appel à une repasseuse sur Marseille par exemple. Pour le reste, rien de tel que de la méthode pour y parvenir. 

Le repassage de la chemise, tout un art

La chemise est l’un des éléments les plus complexes à repasser. En parallèle, il faut compter une dizaine de minutes par chemise pour en venir à bout, pour un résultat épatant. Alors, pour ceux et celles qui se sentent l’âme aventureuse, à votre fer ! Et, pour obtenir un effet amidonné, il est nécessaire d’humidifier la chemise et de la repasser avec un maximum de vapeur. Dans les autres cas, suivez le guide

Étape n°1 : les préparatifs

Avant toute chose, il convient de vérifier que la température du fer correspond bien aux préconisations présentes sur l’étiquette de la chemise. Ensuite, la chemise doit être entièrement déboutonnée. 

Étape n°2 : commencer par le col, c’est la base

Le col est la première partie à repasser, face contre soi, le fer dans le sens de la longueur et la pointe toujours vers l’intérieur. Cette opération est à renouveler et à répéter côté extérieur. Le col est ensuite plié et marqué délicatement avec la main, surtout pas avec le fer !

Étape n°3 : les épaules, les poignets et les manches exactement dans cet ordre

La chemise passée sur l’arrondi de la table à repasser, il convient de repasser l’épaule jusqu’à la deuxième boutonnière, et ce, de chaque côté. Ensuite, la manche posée à plat sur la table, mieux vaut commencer par les poignets avant de repasser la manche les coutures toujours tournées vers l’extérieur. Attention, cette étape est importante. Le fer doit toujours être passé dans le même sens.

Étape n° 4 : terminer par le dos et le devant de la chemise

Pour finir, le dos et le devant de la chemise sont repassés. Mieux vaut passer entre les boutons et non au-dessus. Voilà, c’est fini, il suffit de bien l'installer sur un cintre.