Pratiqué il y a plus de 5 000 ans, le tatouage fut utilisé comme une marque protectrice ou un signe d’appartenance à une tribu. Son usage a évolué au fil des siècles pour devenir le marquage des prisonniers, la mode des « mauvais garçons »… De nos jours, cet art corporel est devenu populaire. Il séduit de nombreuses stars du monde entier, y compris les joueurs de football comme Zlatan Ibrahimovic. Presque tout le corps de ce célèbre footballeur suédois est couvert de tatouages ayant chacun une signification singulière.

Apprenons mieux tout d’abord sur Zlatan Ibrahimovic

Célèbre footballeur, Zlatan Ibrahimovic est reconnu pour être un des meilleurs buteurs internationaux.

Un footballeur international de renom

Avant d’entrer en détail sur les multiples tatouages de Zlatan Ibrahimovic, prenons le temps d’en savoir plus sur le succès de ce footballeur de niveau international. Zlatan, âgé de 37 ans, figure parmi les avants-centres les plus complets et les meilleurs attaquants du monde.

Occupant le poste d’attaquant, la star évolue aujourd’hui au club Galaxy de Los Angeles. Au cours de sa carrière internationale, ce grand joueur compte plus de 116 sélections et plus de 62 buts. Sa première sélection date de janvier 2001, avec le match de Suède contre les Îles Féroé avec un score de 0-0.

Ses palmarès

Ibrahimovic enchaîne les victoires au fil de sa carrière. Parmi ses palmarès, il a été :

  • Vainqueur du Mondial des Clubs en 2009 avec le FC Barcelone ;
  • Vainqueur de la C3 en 2017 avec le Manchester United ;
  • Vainqueur du Trophée des Champions en 2013, 2014 et 2015 avec le Paris Saint Germain ;
  • Vainqueur de la Coupe de France en 2015 et 2016 avec le Paris Saint-Germain et plus encore.

Adepte d’arts martiaux, le footballeur est grand, robuste et souple, lui permettant de marquer des buts extraordinaires. Il a sorti son autobiographie intitulée « Moi Zlatan », classée best-seller, avec la vente de plus de cinq cent mille exemplaires. Dans cet ouvrage, il souligne que le tatouage est une drogue pour lui.

Depuis 2014, la Suède utilise un timbre à son effigie. En 2015, l’ancien attaquant vedette du PSG a sorti une version en slam de l’hymne suédois, qualifiée disque d’or. La même année, il a été aussi connu pour ses tatouages caritatifs. Et aujourd’hui, il est l’un des joueurs de football les plus tatoués au monde.

Sa passion pour l’encrage

À l’instar de Cristiano Ronaldo, Neymar ou Lionel Messi, Zlatan Ibrahimovic est l’un des joueurs de football de niveau international les mieux payés. Après une belle carrière réalisée en grande partie dans les clubs Calcio Italien, Inter de Milan, Juventus de Turin et Barça, il a intégré le club Paris Saint-Germain.

Son succès dans le football est sans pareil, ce qui lui a permis de profiter d’un énorme salaire. Au fil du temps, il ne cesse de rajouter de nouveaux tatouages sur son corps à l’honneur de ses parents, de ses frères, de sa sœur et de ses fils. Il utilise aussi cet art corporel pour transmettre des idées et des messages. Comme nous l’avons vu précédemment, l’ancien joueur du PSG a déclaré ouvertement sa passion pour l’encrage dans sa biographie.

Ce buteur d’exception, d’origine suédoise et bosniaque, possède plus d’une dizaine de tattoos actuellement. La plupart de ses étonnants encrages sont associés à sa famille. Après les matchs, ce grand attaquant s’offre souvent le plaisir d’enlever son maillot pour exhiber ces œuvres d’art corporelles et attiser la curiosité des médias. Il adore également publier en photo ou en vidéo sur sa page Instagram ses marques inscrites à l’encre.

Ses tattoos symboliques

Décryptons un par un les nombreux tatouages de la superstar Zlatan Ibrahimovic :

Code Ibrahimovic

Cet encrage est réalisé sur son poignet droit. Son appellation a été inspirée du « Da Vinci Code » de Dan Brown. C’est en fait un ensemble de numéros faisant référence aux dates de naissance des membres masculins de sa famille. Ces nombres gravés à l’encre noire représentent son père Sefik, son frère Aleksander, son autre frère Sapko et ses deux fils Maximilian et Vincent. Son poignet gauche est aussi orné par les dates de naissance de sa mère Jurka et de sa grande sœur Sanela. Contrairement à son apparence dure et inaccessible, cet homme a beaucoup d’affections pour sa famille.

Sefik

Le prénom de son père est encré en lettres majuscules de style gothique sur le biceps de son bras droit. Il a traversé des moments difficiles avec son père. Il a raconté dans sa biographie qu’un jour, lui et son père ont dû rapporter eux-mêmes chez eux un lit acheté en magasin, car ils n’avaient plus suffisamment d’argent pour régler les frais de livraison.

Jurka

Le prénom de sa mère est écrit en arabe sur le biceps de son bras gauche. Il a peut-être choisi cet emplacement, car le côté gauche est le plus proche de son cœur.

Maximilian et Vincent

Les prénoms de ses fils sont gravés en arabe et en écriture gothique sur le dessus de son bras droit. C’est sans doute une façon de montrer son amour pour ses deux enfants. Les deux prénoms sont placés près d’une manchette tribale polynésienne maorie représentant l’union familiale et symbolisant la bonne chance, la protection et la prospérité.

Ibrahimovic

Son nom de famille est gravé en écriture arabe calligraphiée sur le côté extérieur de son bras. Cet encrage met en avant sa religion musulmane et ses origines.

Deux cartes à jouer superposées

Un as de cœur et un as de trèfle sont dessinés à l’encre noire et rouge sur son flanc droit. L’as de cœur intègre une lettre calligraphiée « H » au-dessus du dessin de cœur. L’on suppose que c’est l’initiale de sa femme Helena Seger. L’as de trèfle symbolise la richesse.

Dragon rouge

Cet animal mythique est gravé à l’encre rouge sur le côté droit du joueur de football, près des cartes à jouer. Inspiré certainement de la culture japonaise, ce grand tatouage évoque son caractère battant. Un dragon est également le symbole de la détermination, de la stabilité et de l’endurance.

Zlatan

Son prénom est tatoué à l’encre blanche sur ses abdos. Ibra a affirmé qu’il s’agit de son premier tatouage et que celui-ci n’apparaît que quand il est bronzé. La presse pense que cet encrage blanc serait seulement une rumeur.

Only God Can Judge Me

Soit « seul Dieu peut me juger » : cette phrase calligraphiée, un peu agressive, est encrée sur ses abdos. Cette pièce d’encre fait référence à sa religion musulmane et à sa personnalité rebelle. Nous pouvons aussi le voir sur le corps d’autres célébrités comme le basketteur Allen Iverson. De cet encrage, le footballeur a expliqué que les médias et le grand public peuvent dire ce qu’ils veulent, mais seul Dieu peut le juger.

Poisson gris koi

Un dessin de ce poisson japonais est encré à l’encre grise sur l’épaule gauche d’Ibra. Il a choisi expressément cette couleur pour souligner le côté sauvage de ce poisson koi nageant à contre-courant. Ce tatouage symbolise le courage et la détermination pour surmonter toutes les adversités. Dans son livre biographique, ce célèbre buteur a dit qu’il avait choisi ce koi car il « allait à contre-courant ».

Plume

Ce grand dessin est affiché sur son omoplate droite. Cette plume serait issue d’un aigle amérindien représentant la force et l’endurance.

Yant Prajao Khao Nirote

C’est l’image de moine bouddhiste, dessinée sur son omoplate droite, à côté de la plume d’aigle. Cet encrage est censé lui protéger de la souffrance.

L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci

Cette figure est dessinée à l’encre rouge sur le bas de son dos. Ce dessin symbolise l’idéalisme à la taille humaine.

Five Deva Faces Yantra

C’est une autre conception à l’accent bouddhiste sur le corps du grand buteur. L’image des cinq têtes de Bouddha formant un cercle représente les cinq éléments : le vent, le feu, l’eau, l’espace et la perception créative.

Visage de lion géant

Cette marque inscrite à l’encre a été réalisée en janvier 2018. Elle couvre presque tout le dos de cet attaquant du Galaxy de Los Angeles. C’est une véritable œuvre d’art sur le corps d’un être humain. Le tatoueur a réussi à associer cet impressionnant tatouage à ceux réalisés précédemment, dont la plume, le Five Deva Faces Yantra, le poisson gris koi et l’homme Vitruve de Léonard de Vinci. Ibrahimovic a déclaré sur Instagram que le travail de son encreur était « l’art le plus fin ». Ses fans ont aussi exprimé leur impression sur ce tattoo artistique. En seulement un jour, la photo de ce tatouage a été aimée plus d’un million de fois.

Les tatouages caritatifs non permanents du footballeur Zlatan Ibrahimovic

Les tatouages de Zlatan Ibrahimovic ne sont pas tous permanents.

Ce qui s’est passé en février 2015

Se déroulant dans l’auditorium du Parc des Princes en France, le match opposant le Paris Saint Germain à l’équipe de Caen (score 2-2) était une occasion pour Zlatan d’exhiber plusieurs noms de personnes encrés sur tout son corps. Après avoir marqué un but contre Caen, le joueur suédois a ôté son maillot pour montrer au public ces surprenants tatouages. Il a eu une carte jaune, une sanction causant sa suspension face à l’équipe de Monaco. Son geste avait créé de grandes polémiques dans les médias et dans l’univers du football.

Après le match de football contre Caen

Lors d’une conférence de presse effectuée au Parc des Princes, le footballeur Zlatan Ibrahimovic avait levé le mystère de ces tatouages de noms. C’était des encrages éphémères des 15 prénoms de personnes souffrant de malnutrition et de faim dans le monde : Antoine, Chheuy, Sawsan, Carmen, Rahma, Mariko, Lida, Siatta et plus encore. Selon lui, ces prénoms ont été choisis parmi plus de 805 millions de personnes affamées dans le monde entier.

La signification de ces noms tatoués

L’ancien attaquant du PSG avait fait cette surprenante manifestation pour soutenir le programme alimentaire mondial ou PAM des Nations Unies, nommé United Nations Word Food Programme ou WFP. Cinq jours après le match, Ibra a effacé les tatouages temporaires des noms chez son tatoueur. Il avait déclaré que ces encrages sont partis, mais ces personnes restent présentes. Il souhaitait que ses fans les voient à travers lui.