Enfants

L’essentiel sur le test de paternité

Par Jean, le 23 février 2021 — 2 minutes de lecture

À coup sûr, vous avez déjà entendu parler du fameux test de paternité. Sachez que son utilisation ne se fait pas uniquement dans les films, mais aussi dans la vraie vie. Comment cet examen dont les résultats sont sûrs à 99,99 % fonctionne-t-il réellement ? Retrouvez ci-dessous les points à connaître sur ce test.

Fonctionnement du test de paternité

Il faut avant tout rappeler que chaque personne naît avec un ADN unique. Ce dernier est, en gros, un dérivé des modèles génétiques de la mère et du père biologiques. Pour établir le lien entre le supposé papa et l’enfant, il suffit de leur prélever des fluides ou tissus. L’identification des empreintes génétiques est faite en fonction de ce qui est disponible : sang, échantillon salivaire, cheveux avec bulbes, ongles, spermes frais… Aujourd’hui, il s’avère possible de faire un test de paternité avant même la naissance d’un bébé, car le sang de la mère contient déjà l’ADN fœtal durant la grossesse. Il y a aussi la méthode de l’amniocentèse, dite invasive, mais qui n’est pas sans risque.

Quelques mots sur la légalité du test

Le test de paternité existe depuis de nombreuses années et son application s’est répandue très rapidement. En France, il est surtout légal dans le cadre d’une procédure judiciaire. Il est, néanmoins, possible de le réaliser afin de s’assurer de l’identité du père d’un enfant. Même effectué à titre privé, il fournit des informations très fiables, mais il n’a aucune valeur légale. Les résultats seront donc irrecevables devant un tribunal surtout si les deux parties ne sont pas consentantes. À noter qu’aujourd’hui, il est possible de réaliser un test de paternité en ligne. Il vous suffit pour cela de commander un kit destiné à cet effet auprès d’un laboratoire certifié et accrédité. Celui-ci est à même de vous garantir un résultat à la fois fiable et discret.