Le nombre de divorces reste très important en France alors même que le nombre de mariages reste stable. La région la plus concernée par les divorces est la Côte d'Azur et plus particulièrement la région grassoise. Près d'un mariage sur trois échoue au bout de seulement cinq années de vie commune à Grasse et ses environs. Le divorce peut occasionner un grand bouleversement dans les familles notamment s'il est conflictuel. L'avocat choisi par les époux devra prouver les fautes du conjoint et la rancune entre époux sera plus longue à disparaître que dans un divorce à l'amiable. Pour autant, même dans un divorce à l'amiable, les époux devront obligatoirement saisir un avocat pour défendre leurs droits. La difficulté va être de trouver un avocat spécialisé en procédure de divorce à un tarif raisonnable. 

Comment choisir son avocat ?

En habitant Grasse, il est préférable de choisir son avocat spécialisé en droit de la famille à Grasse. La spécialisation permet de gagner du temps et d'éviter des erreurs de débutant. En outre, les avocats peuvent proposer des forfaits lorsqu'ils sont rodés sur certaines procédures. Ainsi vous pourrez divorcer pour un coût très modeste en un temps record. Il est vrai que la nouvelle procédure de divorce est très rapide puisqu'il suffit que les époux se mettent d'accord sur les termes de la convention de divorce. Pas la peine de prouver une faute aux obligations du mariage. Il suffit de ne plus avoir envie de vivre avec son conjoint et de se fixer ensemble les effets de la liquidation du régime matrimonial. 

Quelles sont les précautions à prendre avant de divorcer ?

Avant de saisir son avocat pour divorcer, il est préférable de suivre quelques conseils pour éviter des catastrophes financières. Tout d'abord, en présence d'un compte joint, il est préférable de procéder à la désolidarisation afin d'éviter que le conjoint vide le compte bancaire en apprenant votre souhait de divorcer. Par ailleurs, évitez d'acheter un animal avant de vous séparer sous peine de vous bagarrer la garde. Pour les animaux, le juge n'interviendra pas. Soyez donc vigilant !