Mariage

Quelles sont les solutions pour divorcer ?

Par Jean, le 6 novembre 2017 — 2 minutes de lecture

Le nombre de divorces reste sensiblement plus important en France que dans les autres pays européens. Les tribunaux français sont d'ailleurs saturés par les demandes de divorce et il fallait attendre six mois pour obtenir le jugement de divorce avant que la réforme entre en vigueur au 1er janvier 2017. Aujourd'hui, il est beaucoup plus facile de divorcer. Il n'est même plus nécessaire de se déplacer et il est même parfois possible de contacter l'avocat du divorce par internet.

Comment divorcer efficacement ?

Il est toujours possible de divorcer en saisissant le juge et en prouvant les fautes commises par son conjoint dans les devoirs du mariage. Cependant, ce genre de divorce pour faute est long et coûteux pour les époux. Il s'agit souvent de conflits très violents entre les époux, ce qui les empêche de tourner rapidement la page. Aussi lorsque les époux veulent divorcer rapidement et à moindre coût, il est préférable de s'orienter vers un divorce à l'amiable. Il s'agira de se mettre d'accord sur une convention de divorce permettant de régler toutes les conséquences de la fin du mariage. Chacun des époux représenté par son avocat devra faire des concessions pour arriver à un accord équilibré pour chacune des parties. L'attribution d'une pension alimentaire pourra évidemment être effectuée en faveur de l'un des époux ou à un enfant du couple et les époux devront également se mettre d'accord sur la garde des enfants. Les avocats seront les gardiens de cette procédure dans la mesure où le juge n'intervient plus sauf à la demande exprès d'un mineur du couple.

Le divorce par consentement mutuel permet d'être plus serein

Un divorce n'est jamais une chose facile car il remet en cause l'organisation familiale et il s'agit d'un échec sentimental. Pourtant divorcer est aussi une délivrance et une nécessité pour vivre plus sereinement. Les clés du bonheur peuvent être quelquefois difficiles à trouver et le divorce peut être un passage obligé pour y accéder.