Votre squelette n’agit non seulement comme un ossature contre lequel vos muscles peuvent pousser et tirer, ce qui vous permet de continuer à vous déplacer, mais aussi comme un dépôt de stockage de minéraux. L’activité physique et une saine alimentation peuvent garder vos os aussi forts que possible toute votre vie. Pourtant il est possible de compromettre la densité osseuse par une activité physique inadéquate. La pratique du yoga et de l’haltérophilie ne favorise pas une perte osseuse notable, bien que cela puisse aider à améliorer les os dans certaines circonstances.

La composition de l’os

Le squelette humain est composé principalement d’hydroxyapatite, un mélange solide de calcium, de magnésium, de phosphore et d’autres minéraux liés ensemble par le collagène. Ces minéraux sont également nécessaires à d’autres fonctions de l’organisme, comme la contraction musculaire et la conduction nerveuse, de sorte que si les niveaux de calcium dans votre sang sont faibles, par exemple, votre organisme retirera le calcium de vos os. L’activité physique avec port de poids, comme la marche, la danse ou l’haltérophilie, stimule la croissance et la réparation des os, ce qui entraîne l’ajout de minéraux à votre  » compte bancaire  » squelettique. Les modes de vie sédentaires volent les os de vos réserves ; l’essentiel, c’est de les utiliser ou de les perdre.

Le yoga et la densité osseuse

Contrairement aux activités telles que la course ou la marche, la plupart des formes de yoga n’impliquent pas de stress répétés sur vos os, ce qui peut minimiser son efficacité pour la construction et le maintien de la densité osseuse. De nombreuses postures de yoga se pratiquent aussi en position assise ou allongée sur le sol et peuvent être considérées comme des exercices d’étirement qui ne portent pas de poids. Mais certaines poses de yoga sont tout à fait provocantes, vous obligeant à pousser et tirer sur votre squelette en utilisant vos muscles, ce qui stimule la croissance osseuse locale. 

L’haltérophilie et la densité osseuse

L’haltérophilie améliore la santé de vos os tout au long de votre vie. Mais il est important de garder à l’esprit que les meilleurs résultats ont été obtenus en soulevant des poids assez lourd. Faire 30 répétitions de boucles de biceps avec un haltère de 500 g ne donnera pas les mêmes avantages que soulever 5 kilos deux fois. Il vous est recommandé de vous entraîner à la musculation deux fois par semaine les jours non consécutifs. Choisissez au moins huit exercices différents, ciblant tous les principaux groupes musculaires de votre corps, et utilisez un poids qui vous fatigue après une série de huit à douze répétitions.

Comparaison

Pratiquer le yoga indépendamment de tout type d’activité physique pourrait entraîner de petites pertes de la masse osseuse sur de nombreuses années. Soulever des poids moins lourds pendant l’entraînement musculaire n’entraîne qu’une augmentation minimum, voire nulle, de la densité osseuse. Pour garder un squelette en santé, la meilleure approche consiste à pratiquer une grande variété d’activités physiques avec mise en charge, y compris toutes les composantes de la condition physique ; des exercices d’endurance cardiorespiratoire réguliers combinés à un entraînement de souplesse, de force et d’équilibre.