Gastronomie

Les vins de Bourgogne et ses secrets

Par Jean, le 16 août 2018 — 2 minutes de lecture

Du Chablis au Mâconnais, le vignoble de Bourgogne propose une variété impressionnante de vins blancs et de vins rouges, tous étant d'une grande qualité. Inscrits depuis 2005 au patrimoine mondial de l'UNESCO, les « climats » offrent de grands et bons crus pour le vin de Bourgogne. Cette région représente un Graal pour les amateurs grâce à cette grande diversité de son patrimoine viticole.

De jeunes vignerons talentueux

La région de Bourgogne a connu un renouveau viticole au début des années 90 sous l'impulsion d'une nouvelle génération de vignerons. Cette région est située au centre de la France et s'étend d'Auxerre à Mâcon. Avec ses 27.000 hectares de production, le vignoble Bourguignon représente 3% du vignoble français d'AOC. Cette région se diversifie par différentes variations climatiques. Le Chablis par exemple  et le Mâconnais ne bénéficieront pas du même climat, les deux vignobles sont espacés de plus de 200 kilomètres. Dans cette région en général les hivers sont froids avec de fréquentes gelées même présentes en début de printemps, ce qui peut d'ailleurs avoir de lourdes conséquences sur le raisin. Les étés sont chauds et les automnes secs. Une bouteille de Bourgogne sur deux est destinée à l'export.

Une belle renommée mondiale

Ce sont en effet des vins très convoités. Au coeur des prestigieux vignobles de Bourgogne, Pommard, la Romanée-Conti, Santenay, Savigny font briller les yeux des amateurs de bons crus. La notion de terroir est très importante dans cette région puisque c'est le sol qui donne le nom au vin. Aujourd'hui, le vignoble a gardé son prestige malgré son apparence modeste. Les vins de Bourgogne sont issus pour la quasi-totalité de deux cépages, le Chardonnay (les vins blancs), le Pinot noir (les vins rouges), on rencontre également l'Aligoté, le Gamay, le Sauvignon. La Bourgogne produit plus de 61% de vins blancs, 28% de vins rouges et rosés et 11% d'effervescents.