C’est un mal-être qui touche de plus en plus de Français et de Françaises : la perte de confiance en soi. Celle-ci peut être due à une vie professionnelle difficile, à un parcours de vie douloureux, voire des deuils répétés… Bref la vie est un combat et parfois, surmonter les épreuves paraît insurmontable. Mais ce n’est pas le cas, la vie est aussi un cadeau et il faut savoir s’écouter pour aller à son rythme et prendre soin de soi.

Les témoignages sont nombreux au travail où les gens se sentent dévalorisés, jamais récompensés, parfois en surmenage… tout cela entraîne un manque de confiance en soi, qui peut s’graver si l’état se prolonge. quand on perd confiance en soi, on perd confiance en l’autre aussi et il sera alors difficile de se faire aider. Cela peut mener, on l’a vu et on l’entend régulièrement dans les médias, à des situations de burn-out, de stress accumulé où l'être finit par “exploser”.

Agir dès le début

Dès les premiers ressentis, on peut se faire aider et accompagner, par un professionnel ou en entament une activité de bien-être : détente, sport, méditation, yoga, sophrologie… Aujourd'hui, il existe même des sites et des applis de développement personnel qui peuvent aider à faire son chemin en solo. Mais il ne faut pas hésiter en cas de troubles accentués.

Car le manque de confiance peut perturber le corps et même représenter un danger pour la santé : problème d’insomnie, problème de nutrition, sautes d’humeur et agressivité, consommation d’alcools ou de stupéfiants… Bref, la personne cherche à se réfugier loin de cette situation désagréable et souvent, elle ne fait qu’empirer les choses. Il est conseillé de faire une place à la parole et à l’écoute, d’accepter les étapes de sa propre vie et les difficultés à affronter, qui avec le temps, nous rendent plus forts et plus confiants.